Équipe de création

Serge Denoncourt

Mise en scène et livret

Une star de la chanson italienne + une sainte française + un magicien américain + des Roms de Serbie : l’éclectisme international du Québécois Serge Denoncourt n’a d’égal que l’étendue de son talent. Au fil des ans et de ses coups de cœur, il a signé près de 150 mises en scène vues sur tous les continents. Théâtre, opéra, concert pop, comédie musicale, spectacle de prestidigitateur : il fait sien chaque univers, renouvelle le genre. Et le public en redemande.

Comédien de formation, Serge Denoncourt trouve rapidement dans la mise en scène la voie qui le mènera très loin. Cofondateur et directeur artistique d’une compagnie de théâtre, où il revisite les chefs-d’œuvre du répertoire (Molière, Racine, Tchékhov), il emprunte aussi d’autres avenues. En commençant par Arturo Brachetti, le célèbre transformiste turinois. Une incursion remarquée : créé à Montréal en 1999, L’homme aux mille visages reçoit à Paris l’année suivante le Molière du meilleur one man show. Désormais, la carrière du metteur en scène fera fi des frontières. Dès 2003, Eros Ramazotti réclame ses services pour une tournée européenne. À Las Vegas, le Cirque du Soleil lui offre d’orchestrer une production de 100 millions de dollars avec à sa proue l’illusionniste Criss Angel. Believe tiendra l’affiche pendant 8 ans (2008-2016).

Très prolifique et hyper sollicité, Serge Denoncourt est partout, même là où ne l’attend pas. À Belgrade, notamment. Témoin de la discrimination des jeunes Roms de Serbie, il monte avec eux et à bout de bras le GRUBB (Gypsy Roma Urban Balkan Beats) en 2011, une irrésistible invitation à la fête qui fera le tour du monde. Puis le voilà qui débarque à Lourdes avec son compatriote et complice Stéphane Roy, scénographe réputé. Travaillant de concert, le tandem a été chargé d’une mission : raconter le destin extraordinaire de Bernadette Soubirous. Le pari est gagné, le succès est au rendez-vous, une version italienne est déjà en préparation.

Les deux créateurs s’associent de nouveau pour JE VAIS T’AIMER. Serge Denoncourt a pleinement confiance en Stéphane Roy pour piloter tout l’aspect visuel d’une histoire étalée sur 40 ans, des dizaines de chansons de Sardou, deux continents… et un paquebot! « Il y a un défi de changement rapide, que ce soit dans les décors, l’ameublement, les accessoires, explique le metteur en scène. C’est assez complexe, mais c’est surtout passionnant ! »

Serge Denoncourt metteur en scène et livret de la comédie musicale Je vais t'aimer © Huguette & Prosper
Interview de Serge Denoncourt
Stéphane Roy scénographe de la comédie musicale Je vais t'aimer

Stéphane Roy

Scénographe et directeur artistique

Il possède l’art de concevoir des décors scéniques comme nul autre. Ses créations ont fait plusieurs fois le tour de la planète. Avec chaque nouvelle conception, Stéphane Roy raconte une histoire différente, souvent aux antipodes l’une de l’autre. Au Palais des Sports de Paris, c’était les aventures des 3 Mousquetaires du roi Louis XIII, puis les péripéties de Tony Manero, le roi du disco (Saturday Night Fever). À l’Opéra de Montréal, il a imaginé l’écrin pour présenter en live Another Brick in the Wall, de Roger Waters, du groupe mythique Pink Floyd. Tout récemment encore, à Lourdes, le scénographe et directeur artistique a accompli des miracles pour habiller le spectacle musical à grand déploiement sur la vie de Sainte Bernadette.

Pendant les années où il a peaufiné son art sur les scènes théâtrales, Stéphane Roy a aussi œuvré auprès des chorégraphes québécois les plus cotés, dont Édouard Lock, de La La La Human Steps. Mais depuis son association avec le Cirque du Soleil – où il est membre de l’équipe de création depuis une décennie – son nom résonne partout. Présentés à Las Vegas ou en tournée dans les grandes capitales, les Zumanity, Kooza, Varekai, Kurios, Zarkana et Dralion l’ont imposé comme l’un des meilleurs scénographes actuels. Une réputation qui ne cesse de prendre de l’ampleur. À preuve : Messi10, une expérience immersive spectaculaire inaugurée en 2019 autour de la star du football Lionel Messi, et Drawn to Life, la prochaine attraction du Cirque du Soleil à Walt Disney World, en Floride.

Bruno Berberes

Directeur de casting

En 2019, Bruno dirige le casting de « Bernadette de Lourdes », sa quatrième collaboration avec l’équipe de production Eléonore de Galard et Roberto Ciurleo, après « Robin des Bois », « Les 3 Mousquetaires » et « Saturday Night Fever ».

Il a, en outre, participé à la direction de casting de plus d’une trentaine de comédies musicales, des « Dix Commandements » à « Priscilla folle du désert », en passant par « Cabaret », « Sister Act », « Le Roi Soleil », « Mozart, l’Opéra Rock » …

En télévision, plusieurs télé-crochets : Star Academy saison 1, Nouvelle Star saison 1, The Voice et The Voice Kids depuis la 1ère saison. Il est membre du jury avec Nathalie Correy et Maureen Dor de l’émission « l’Ecole des stars » sur Direct 8, télé-crochet pour enfants prometteurs. Producteur exécutif pour la France jusqu’en 2010, il commente également les demi-finales de l’Eurovision pour le groupe France Télévision depuis 2011. Directeur artistique des sélections 2018 et 2019 de « Destination Eurovision ».

Nicolas Vaudelet concepteur des costumes de la comédie musicale Je vais t'aimer

Nicolas Vaudelet

Concepteur des costumes

Nicolas Vaudelet a été formé par les plus grands noms de la Mode : Christian Lacroix, Christian Dior (John Galliano), Louis Vuitton (Marc Jacobs), Givenchy (Alexander McQueen, Julian MacDonald), Sonia Rykiel et Jean Paul Gaultier. Avec ce dernier, il participe au design et à l’élaboration des costumes du Confession Tour de Madonna et du danseur de flamenco Joaquin Cortes.

Après une riche expérience à Séville comme directeur artistique de la maison centenaire El Caballo, où il obtient en 2009 le prix l’Oréal de la meilleure collection, il crée les costumes du Ballet National Espagnol. Pour ce travail, il est nommé « meilleur costumier » aux Max de 2014. Cette même année, il fait la rencontre du célèbre metteur en scène Franco Dragone. Pour lui, il conçoit les 600 costumes qui composent le vestiaire du Cabaret parisien du Lido, du chanteur russe Philipp Kirkorov au Kremlin de Moscou, du Daï Show à XiShuangBanna et du parc et hôtel Rixos World en Turquie.

Cette période qui s’étend jusqu’à fin 2016 marque nettement la prédilection de Nicolas pour la création de costumes de scène. Dès janvier 2017, il poursuit cette activité au Canada auprès de Scéno-Plus pour MGM Macau . Dans le même temps, il assure la création des costumes de plusieurs productions du Cirque du Soleil, notamment, Helene Fischer Tour 2017-2018, le spectacle sur glace Axel et le chapiteau de tournée Under the same sky dirigé par Es Devlin.

Wynn Holmes

Chorégraphe

Wynn Holmes est une artiste et chorégraphe canadienne dont les performances et les installations  explorent le pouvoir individuel et collectif des corps en mouvement. Ses œuvres fusionnent la danse, le  théâtre, l’architecture et la musique et réfléchissent à la façon dont le mouvement, la performance et le  son existent dans les systèmes quotidiens de technologie, les systèmes de vie et les écologies  complexes, l’urbanisme et la culture pop.

Créant à la fois pour la scène et le cinéma, ainsi qu’en galerie et dans les lieux publics, son travail a été  présenté partout dans le monde, notamment : Fondation Ricard, Le Générateur, l’École nationale  supérieur des Beaux-Arts, Musée des Beaux-Arts de Bordeaux, Place des Arts, Société des arts  technologiques, Lincoln Center, Théâtre National de Belgrade, Festival de Jazz de Montréal, Théâtre  Espace GO, Festival de Cannes, Festival International du Film Documentaire de Londres, NEW INC. en  collaboration avec le New Museum et le Center for Performance Research.

Elle a collaboré, en tant que chorégraphe, performeuse ou mannequin, avec de grandes marques et de  grands noms comme Louis Vuitton, MAC Cosmetics, GAP, SHOWstudio, Vogue, V Magazine, i-D, W  Magazine, DAZED, NOWNESS, Madonna, Miguel, J-Cole, Cœur de pirate, Leon Bridges, The Kills, Sleater  Kinney and RZA.

Wynn Holmes est la directrice de Lo Fi Dance Theory, une organisation composée d’une compagnie de  danse contemporaine, d’une série de classe internationale et d’une plateforme de recherche qui réunit  des artistes de la danse et des collaborateurs multidisciplinaires de renom avec le public.

Le travail et l’enseignement de cette artiste sont l’expression de son intérêt perpétuel envers le  mouvement, la musique et la pratique corps-esprit. En 2014, Wynn découvre l’approche de Jessica  Fecarotta sur l’anatomie incarnée et la danse, inspirée de la méthode Lilian Arlen, qui a fait grandir la  fasination de Holmes pour la recherche sur le mouvement et les études somatiques. Elle continue  d’approfondir ces pratiques sous les conseils de Jessica Fecarotta (France) et depuis 2019, étudie le  Body-Mind Centering avec Bonnie Bainbridge (USA).

Nico Archambault ©Liz Rosa

Nico Archambault

Assistant chorégraphe

Artiste polyvalent, Nico Archambault est un danseur et chorégraphe chevronné, en plus d’être  metteur en scène, producteur, directeur artistique, comédien, réalisateur et animateur.

Découvert lors de son passage à l’émission So You Think You Can Dance en 2018, il a depuis  collaboré comme danseur avec Zaho (C’est chelou, La roue tourne, Je te promets), Janet Jackson  (Make me), Madonna (57th Grammy Awards, 35th Brit Awards) et plusieurs autres artistes de  talent. Il a également interprété Rudolf Noureev dans le film biographique du même nom sur la  vie du danseur, en plus de jouer dans les films Vacation with Derek (réalisé par Michael  McGowan), Sur le rythme (réalisé par Charles-Olivier Michaud) et le court métrage Stagnant Pool (réalisé par Kevin Calero).

Nico a également pris part à plusieurs spectacles tels que Le blues d’la métropole (chorégraphe,  Productions Périphérie), Light Nightclub (danseur et chorégraphe, Moment Factory), Tiësto – A  Town Called Paradise (danseur et chorégraphe, Moment Factory), Saturday Night Fever (rôle de  Tony Manero, SNF Productions) et il a monté les chorégraphies pour GRUBB – le musical (GRUBB  Forward), un spectacle donnant une voix au jeunes roms Serbes en leur permettant de nous  raconter, par la danse et la musique, leur histoire et les préjugés qui leur collent à la peau.

Nico a également signé les mises en scène du 40e anniversaire des Jeux olympiques de Montréal  et de Starwater, produit par Moment Factory et Royal Caribbean, en plus de celles des spectacles  de la chanteuse Cœur de Pirate Crier tout bas, Oublie-moi, Carte blanche et de la tournée Roses.

Enfin, au petit écran, on a pu le voir dans les émissions American Gods (danseur), Quart de vie (rôle de Beau / Jérôme), Danse avec les stars (juge), Les dieux de la danse (juge) et plus  récemment, The Move (danseur et chorégraphe).

Philippe Uminski

Coréalisateur de l’album

Philippe Uminski ne peut se résumer en un seul talent. Auteur, compositeur, interprète, mais aussi arrangeur, producteur et multi-instrumentiste, il réalise les albums et tournées de Calogero, La Grande Sophie, Johnny Hallyday, Dave ou Julien Clerc et de bien d’autres artistes encore…

Originaire de Nérac dans le Lot-et-Garonne et influencé par Les Beatles, il fonde dès le collège son premier groupe, « Peanuts », avec Romain Humeau, chanteur du groupe de rock Eiffel. Il fait le Conservatoire de Toulouse et il monte ensuite à Paris le groupe culte des années 90 « Montecarl » au style garage très dandy (East West, Warner).

Ils se séparent en 2000 et commence alors son parcours solo : « Uminski », un premier album entre pop et electro (2002), rapidement suivi de « Sain et Sauf » (2004) et qui comprend une reprise de « Harder, Better, Faster, Stronger » de Daft Punk. En 2007, il revient avec « Les Curiosités », au ton plus rock, et c’est en 2011 qu’il enregistre « Mon premier amour », en direct et en une seule journée, accompagné d’un orchestre symphonique et de son groupe habituel. Il participe aussi à la formation du groupe « Circus » avec Calogero, Stanislas, Karen Brunon et Elsa Fourlon, un grand succès qui obtient un disque d’or (2012). « Au rythme de la vie », son dernier album, est sorti en 2016. Philippe coréalise l’album de « Je vais t’aimer » avec Quentin Bachelet.

Philippe Uminski - Album Je vais t'aimer ©Yann Orhan
Quentin Bachelet

Quentin Bachelet

Coréalisateur de l’album

Quentin Bachelet est né à Paris en 1976. Il suit d’abord une formation de piano orientée jazz. Passionné pour le hip-hop, il est amené ensuite à collaborer avec des artistes tels que Lord Kossity, Kool Shen, Mafia K’1 Fry, Kery James, la Brigade, IAM… Il poursuit son chemin vers le Rn’B et produit notamment Cunnie Williams, Jalane, Saya. Parallèlement, Quentin participe à des bandes originales de films dont « Un crime au paradis » et « Les enfants du marais » de Jean Becker.

Alors qu’il n’a que 17 ans, il réalise les arrangements de l’album « Cœur de verre » d’Hélène Ségara, qui se vendra à plus d’un million d’exemplaires. En 2005, il réalise le premier album de la candidate emblématique de la Star Academy, Sofia Essaidi, fruit d’une collaboration avec plusieurs auteurs-compositeurs dont Chet, François Welgryn ou Maïdi Roth. Il a depuis écrit et réalisé des chansons pour de nombreux albums de pop variétés : L5, Chimène Badi, Amaury Vassili (chanson de l’Eurovision 2011). Il a aussi participé à de nombreux Remix pour Jennifer, Puggy, Mc Luvin, De Laurentis… En 2012, il collabore avec Davide Esposito sur son titre « I silenzi tra noi ». Il produit actuellement le DJ Saint-Lanvain (Universal) et compose régulièrement pour la publicité. Avec Philippe Uminski, Quentin coréalise l’album de la comédie musicale « Je vais t’aimer ».

Julie Basse

Conceptrice d’éclairages

Fidèle collaboratrice de certains des plus avant-gardistes metteurs en scène de théâtre montréalais tels que Maxime Carbonneau, Félix-Antoine Boutin ou Édith Patenaude, Julie conçoit des éclairages pour des scènes de théâtre (Corps Célestes, Des souris et des hommes, Histoire populaire et sensationnelle), de musique (Dead Obies, Lisa Leblanc, Elisapie, The Franklin Electric, Plants and Animals), de danse (Dans son salon, La Otra Orilla) et d’opéra (Opéra de Montréal, Lafayette Opera Washington). Elle repousse les limites que chaque discipline lui impose pour donner naissance à des univers très différents.

En France, elle crée la lumière du spectacle F(r)ictions, présenté par le Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne. Avec Moment Factory, elle signe la conception des éclairages des parcours lumineux Vallea Lumina dans une forêt à Whistler (Colombie-Britannique), ainsi que l’installation d’art digital North Forest Lights à Bentonville (Arkansas).

Julie Basse a aussi réalisé les éclairages dynamiques du projet « Cœur battant » sur la façade du Musée d’Art Contemporain de Montréal, produit par le quartier des spectacles de Montréal (2020).

En avril 2021 sera présenté à Rochefort (Charente-Maritime) le deuxième parcours lumineux signé en France par Moment Factory et dont elle assure également la création lumière : Oceana Lumina.

Crédit photo : Julie Artacho

Julie Basse ©Julie Artacho
Instagram Julie Basse